L\'Université De La Plume
Bonjour et bienvenue a vous !
Vous avez sonnez a la bonne porte, ici dans l'Université de la Plume tout est possible, ou presque .... Venez tentez les nombreuse aventure avec nous et partager votre quotidien ! ON VA S'ECLATERRRRRRRRRRRRRRRR

*Smak* De Liana Wink

L\'Université De La Plume

Viens t\'amuser avec nous ^^
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akie Azahi
Elèves filles
Elèves filles
avatar


Messages : 45
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 20
Localisation : A tes côtés , si toutefois je ne te fuis pas ...

MessageSujet: Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]   Mar 21 Aoû - 16:14

Un rêve de liberté.
( Que tu n'auras jamais. )


Le soleil était déjà haut dans le ciel, bientôt à son zénith. C'était enfin le week-end, un bon samedi chaud, le ciel sans nuages. Certains préfèrent profiter des jours sans cours pour rester dans leur lit toute la journée pour rattraper les heures de sommeil perdues à devoir se lever à 6 heures tous les matins pour aller étudier, assis sur une chaise à écouter un prof faire son cour. D'autres encore sortent avec leurs amis, au cinéma, dans les boutiques ou autre. Pour ma part, je m'isolais, à la mer. Les baignades étaient surveillées, donc permises, mais étrangement il n'y avait pas grand monde. J'aimais cela, justement, c'était ce que je cherchais. Le calme et la solitude, pour un petit moment. Je m'assis sur le sable tiède, me remémorant la matinée.

Je m'étais levée tôt, presque aussitôt que les jours où il y avait cour. Je n'avais pas tardé à me lever, toute réveillée en me souvenant que c'était le week end. Silencieusement, j'avais été ouvrir mon armoire pour y prendre une tenue simple, une jupe courte en jean, et un débardeur bleu turquoise pourvu de motifs dorés. Je me glissais dans la salle de bain en tâchant de ne pas réveiller ma colocataire, la laissant profiter de la grasse matinée si elle le voulait. Je pris une douche, restant un petit quart d'heure sous l'eau tiède qui faisait un bien fou. Puis je sortis, et m'enroulait dans une serviette. Assise sur le bord de la baignoire, j'allumais le sèche cheveux et laissait le souffle chaud faire voleter mes cheveux blonds. Et pendant ce temps, je me demander qu'est ce que je pourrais bien faire de ma journée. A la limite, je pouvais aller dans la bibliothèque et me plonger dans la lecture, ou aller à la piscine... Mais j'avais envie d'autre chose, pas de lire, j'avais envie de bouger, et pas à la piscine, sûrement trop fréquentée. J'eus soudain un déclic, la mer ! Voilà où je pouvais aller ! J'avais enfilé mon maillot de bain avant de mettre mes vêtements. Puis j'avais pris mes ballerines blanches d'une main et était sortie de la chambre, enfilant mes chaussures en m'appuyant contre un mur. C'est enfin d'une démarche guillerette que j'étais sortie de l'établissement, et avait pris la direction de la mer.

Et c'est comme ça que je me suis retrouvée là, assise sur le sable de cette plage. Enfin, allongée à présent. Mes vêtements étaient dans un sac que j'avais emmené, étant ainsi en maillot de bain noir et fuchsia. Les yeux fermés, j'écoutais le bruit des vagues et les rares cri des enfants qui jouaient dans l'eau. Savourant ce calme. Enfin, du calme !


Dernière édition par Akie Azahi le Sam 25 Aoû - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrisa Van Orgue
Elèves filles
Elèves filles
avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 21
Localisation : Quelque par entrain de m'entrainer ♪

MessageSujet: Re: Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]   Mar 21 Aoû - 23:08



Le matin ! J’avais pour habitude de me lever vers quatre heures pour aller faire un bon jogging et un échauffement avant de m’entrainer sur la plage. Mais le manque de sport dans cette nouvelle école m’avait un peu ramollie, il ne devait pas loin d’être huit heure quand je sortie de mon lit. Le soleil brillait à travers les tentures tirées faisant des lignes de lumières sur le sol et le lit vide à coté. C’était une chambre double, mais personne n’était avec moi, je trouvais cela un peu dommage… Mais pas gênant. J’avais l’habitude des grandes pièces vides dans le dojo et la maison. Alors une de plus une de moins…

Je me glissais hors de mon lit pour marcher sur le sol un peu froid, l’idée de retourner sous la couverture était alors très alléchante, mais non ! Debout grosse fénniasse !!! Je sautais alors de mon lit et courais vers ma garde de robe. Je jetais un mini short en jeans et un t-shirt suivit de mon soutien gorge pour la course et de ma petite culotte. Je prenais mes quelques affaires avant de les laisser sur le bord de l’évier pour plonger sous une douche bien froide et me réveiller. Je me lavais alors sous de l’eau un peu plus chaude pour me sentir un peu mieux, en dix minutes j’étais hors de la douche et déjà le sèche cheveux en main. Je le rangeais rapidement avant d’enfiler mes vêtements. Le soleil avait encore monté dans le ciel, j’allais ouvrir les rideaux avant d’ouvrir la fenêtre pour laisser l’air entrer en mon absence.

Je sortais avec un sac sur mon dos pour ensuite sans bruit partir vers la plage. Aujourd’hui entrainement intensif ! Il faut que je me réveille et en profite de ce samedi.

A peine arrivée sur la plage que je retirais mes chaussures, le sable était agréablement chaud sous les pieds, le vent doux venait caresser mon visage. Je souriais avant de sortir des points de mon sac pour les attacher à mes chevilles. Je commençais alors à courir, mon sac sur le dos avec mes chaussures dedans, le soleil montait encore. Mes pieds s’enfonçaient rapidement sous mes pas, ma respiration était encore assez bonne. J’accélérais le pas avant de voir une jeune fille couché au loin, je ralentissais un peu pour ne pas faire trop de bruit et la déranger.

Chanceuse que je suis voilà que je glisse sur une algue et que c’est avec un plat magistrale qui je crie en me retrouvant à quatre pattes au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akie Azahi
Elèves filles
Elèves filles
avatar


Messages : 45
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 20
Localisation : A tes côtés , si toutefois je ne te fuis pas ...

MessageSujet: Re: Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]   Sam 25 Aoû - 13:11

Une arrivée fracassante.
( On a déjà vu mieux, quand même. )


J'avais ouvert les yeux, et m'étais redressée sur les coudes pour regarder les enfants qui jouaient dans l'eau, et les beaux surfeurs qui domptaient les vagues sur leurs planches... Ben quoi ? Je suis une fille timide, d'accord, je veux bien, mais je suis célibataire, j'ai bien le droit de mater les beaux hommes, non ? Et puis, après tout, je ne faisais rien de plus, je m'imaginais très mal me lever pour aller aborder le moindre homme. Déjà que les femmes, c'est limite... Et ne me blâmez pas pour cela, s'il vous plait, il est difficile de combattre la timidité. Je faisais déjà des efforts, alors il ne faut pas m'en demander trop non plus...

Je balayais la plage du regard, avisant deux jeunes enfants qui construisaient un château de sable sous le regard bienveillant de leurs parents. Puis un groupe de cinq ou six ados assis non loin, qui riaient à cause de je ne sais quoi... Et je n'avais pas envie de le savoir, très peu pour moi. Sur ma gauche, je vis une jeune femme courir. Je n'y prêtais pas trop d'attention, bien qu'elle semblait m'avoir remarqué et avait ralentit. Pour ne pas me déranger ? Ou parce qu'elle en avait envie ? Peu m'importait après tout, je détournais la tête, une nouvelle fois trop timide et trop polie pour la regarder plus longtemps.

Je jouais du bout des doigts avec le sable à côté de moi, y dessinant des formes que j'effaçais ensuite. Comme... une enfant ? Oui, sûrement, mais après tout, n'était-ce pas ce que j'étais ? J'aimais la sensation du sable chaud qui coulait entre mes doigts, depuis toujours. Plus jeune, j'aimais déjà cela et je m'y roulais totalement malgré les réprimandes que mes parents. Et je leur répliquais toujours la même phrase "On est enfant qu'une fois, ce n'est pas un petit peu de sable qui va changer ça !". Je comprenais mieux le sens de ma propre phrase à présent. A partir d'un certain âge, nous ne pouvions plus nous amuser comme autrefois, et étions obligés de vivre en suivant l'image que donne les autres de notre âge. Mais... n'avaient-ils pas envie de n'en faire qu'à leur tête, eux aussi ? De pouvoir s'amuser, comme des enfants ? Comme les enfants qu'ils étaient avant ? Je n'en sais rien... Je ne suis pas dans leur tête...

Un cri me tira de ma refléxion, et je sursautais. Je me redressais pour être en position assise et regardais d'où provenait ce cri. Je trouvais bien vite. La jeune femme qui courait quelques instants auparavant était au sol, certainement était-elle tombée en glissant sur je ne sais trop quoi. J'hésitais alors, sur ce que je devais faire. Rester là où j'étais et faire mine que je n'avais rien vu et rien entendu comme tous les autres ? Ou aller la voir ? Je n'hésitais que quelques secondes, avant de mettre ma timidité de côté pour me lever et m'avancer vers la jeune inconnue. Je lui tendit une main chaleureuse pour l'aider à se relever et lui fit un sourire amical.

- Bonjour... Tu ne t'es pas fait de mal en tombant, j'espère ? demandais-je d'une petite voix un peu gênée.

J'avais déjà fait un gros effort pour venir moi même l'aborder, mais en même temps elle me paraissait sympathique et puis cela ne se faisait pas de laisser quelqu'un qui tombait au sol. Encore plus si personne d'autre ne lui portait un quelconque intérêt. Je pense qu'ils n'auraient pas aimés être ignorés, comme cette belle jeune femme au sol. Les égoïstes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrisa Van Orgue
Elèves filles
Elèves filles
avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 21
Localisation : Quelque par entrain de m'entrainer ♪

MessageSujet: Re: Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]   Dim 26 Aoû - 12:24



Et me voilà face au sol, j’étais surpris et pas trop à la foi, je me savais bien mal à droite, j’avais ralentie le rythme pour ne pas déranger la demoiselle et voilà que je ne fis pas attention où je mettais mes petits pieds nu et alourdie.

Je soupirai en relevant la tête avant de la regarder surprise, oui, j’étais tellement prise dans mes pensées que je n’avais pas vue la demoiselle arrivée, je lui répondis chaleureusement à son sourire en montrant le mien avant de prendre doucement sa main pour me redresser. Moi qui ne voulais pas la déranger, la voilà me portant secoure.


- Bonjour... Tu ne t'es pas fait de mal en tombant, j'espère ?

-Merci beaucoup

Je me frottais un peu, vite fais bien fais, avant de la regarder, elle était très jolie et les rires du groupe plus loin s’étaient mué en sifflement, je trouvais cela très mal polis et déplaisant. Pourtant j’avoue la trouver très jolie aussi.

Je jetais alors un regard froid qui étrangement fonctionna assez bien sur le groupe, des chuchotements montèrent, l’un d’eux avait du me reconnaitre, moi la fillette d’un champion de sport de combat, cela ne m’étonnait pas le moins du monde, mais je trouvais cela plus plaisant.


-Moi c’est Chrisa Van Orgue, merci pour votre aide. Et désolé de voir avoir déranger, j’ai glissée sur une algue, c’est bien ma chance. Je suis si mal à droite hors du dojo.

Le dire me faisait rire, oui rire, un rire un peu ennuyé et pourtant honnête et sincère. J’aime rire, c’est plus fort que moi, je suis si jeune aussi et fragile aussi, l’on ne pourrait pas le croire et pourtant les entrainements que je suis sont très difficiles pour moi. Et j’en ai loupé plus d’un alors ça va être la catastrophe pour me rattraper, d’où la raison de ma petite course sur la plage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akie Azahi
Elèves filles
Elèves filles
avatar


Messages : 45
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 20
Localisation : A tes côtés , si toutefois je ne te fuis pas ...

MessageSujet: Re: Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]   Lun 27 Aoû - 13:12

Respecte ta cadette.
( Ou comment clouer le bec à des irrespectueux. )


Elle avait soupiré, ne se sentant certainement pas très futée d'être tombée comme ça. Mais bon, il faut avouer que cela peut arriver à tout le monde, non ? En tout cas, malgré qu'elle semblait surprise de l'aide que je lui avais apportée, elle m'avait rendu mon sourire et s'était relevée avec l'aide de ma main. Et elle me remercia, d'une voix chaleureuse qui chassa un peu plus ma timidité. Mais je ne pense pas mériter de remerciement. Après tout, je n'ai fais qu'agir comme quelqu'un de poli et respectueux agirait... Non ?

- De rien... C'est normal voyons.

Elle se frotta un peu, le sable ayant profité de sa chute pour se coller sur son corps. Ce ne fut qu'à cet instant que j'entendis les rires d'un groupe plus loin, sûrement en train de se moquer de la jeune femme qui était au sol quelques instants avant. Puis, ces mêmes rires se muèrent en sifflements. C'était qui qu'ils sifflaient, là ? Quand même pas moi ? Non, je ne méritais pas ces sifflements, mais la fille en face de moi, si. Elle était très belle, et je n'étais pas prête à en démordre.

Je regardais le regard froid qu'elle leur lança, avant de regarder le groupe qui d'un coup s'était tu, ou presque puisqu'à présent ils chuchotaient entre eux, en jetant des coups d'oeil à la blonde en face de moi. Je ne compris pas vraiment pourquoi, jusqu'à ce qu'elle se présent comme étant Chrisa Van Orgue. Van Orgue ? Je ne m'intéressais pas vraiment aux sports de combat, mais ce nom... N'était-ce pas celui d'un champion de sport de combat, justement ? Elle serait de sa famille ?

- Enchantée, moi c'est Akie Azahi. Tu peux me tutoyer, je n'aime pas vraiment être vouvoyée, pour tout t'avouer. Concernant le fait que tu sois maladroite, on l'est tous plus ou moins. Mais, dis moi... Van Orgue, ce nom ne m'est pas inconnu. Tu n'aurais pas dans ta famille quelqu'un qui serait champion de sport ? De combat ?

J'avais un peu penchée la tête sur le côté, vraiment intriguée par ce nom. Enfin, nom pas que les noms fussent uniques, donc ce n'était peut être qu'une coincidence et elle n'avait aucun lien de parenté avec ce champion, mais on ne sait jamais, autant demander...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrisa Van Orgue
Elèves filles
Elèves filles
avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 21
Localisation : Quelque par entrain de m'entrainer ♪

MessageSujet: Re: Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]   Mar 28 Aoû - 12:17

- Enchantée, moi c'est Akie Azahi. Tu peux me tutoyer, je n'aime pas vraiment être vouvoyée, pour tout t'avouer. Concernant le fait que tu sois maladroite, on l'est tous plus ou moins. Mais, dis-moi... Van Orgue, ce nom ne m'est pas inconnu. Tu n'aurais pas dans ta famille quelqu'un qui serait champion de sport ? De combat ?

Elle a un très joli nom, je l’apprécie beaucoup. Elle semble timide mais qui ne l’est pas au fon de soi, nous sommes tousse timide et emplis de secret. Je trouve ça mignon qu’elle le soi. Car moi je devrai l’être, mais j’ai tellement l’habitude de devoir faire face à des inconnus. La dernière fois, c’était un jeune garçon un peu plus âgé que moi qui était venu pour la première fois au dojo pour apprendre les bases. Je n’avais pas vraiment le temps de m’occuper de lui avec mes amis, mais je le fis après la leçon qu’il regarda. Il était très beau et je dois avouer avoir un peu craqué sur ses yeux verts…

Grillée ! Comme du poulet frit ! Je ne pouvais pas le nier, mon père était belle et bien le grand champion que tout le monde connaissait. Je ne peux lui en vouloir. J’ai suivis la même voie et j’aurai du mieux suivre mon entrainement avec le tournois mondial qui approche à grand pas.

-Si mon Père Alexandro Van Orgue le champion mondial. Je viens de m’installer il y a quelques semaines déjà avec ma famille. On a ouvert un nouveau dojo en ville. Et je viens de l’université la Plume.

Je lui dis tout avec un grand sourire, oui je suis à fille de Ce Champion, mais je ne suis qu’une étudiante. Après tout, tout le monde ne peut pas être de grande people, mais je n’en ai rien fait pour en devenir une. Je suis juste née dans une bonne famille.

Je m’groupie pour détacher les poids à mes pieds et les rangers dans mon sac, vu que je faisais connaissance mon jogging allait devoir entendre. Et puis je suis folle de courir avec dix kilo à chaque cheville… Mon sac à dos en était un peu alourdi, mais ça ne me pose aucuns soucis. Et j’en profite pour détacher mes cheveux et remettre mon cerf-tête en frottant mes cheveux qui avaient encore du sable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akie Azahi
Elèves filles
Elèves filles
avatar


Messages : 45
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 20
Localisation : A tes côtés , si toutefois je ne te fuis pas ...

MessageSujet: Re: Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]   Mer 5 Sep - 11:43


Et si nous nous étions croisées ?
( La Plume sera notre lieu de revoyure ! )

Je m'étonnais moi même d'avoir su mettre ma timidité de coté, c'était tellement rare que j'aille moi même voir les autres, quels qu'ils soient. Mais cela n'était pas si mal, puisque la jeune fille qui se tenait en face de moi, Chrisa, m'était très sympathique. En fait, je me disais que nous pourrions certainement être amies. Rien qu'à cette idée je souris, prenant un peu plus d'entrain que l'instant d'avant. J'étais peut-être timide, d'accord, mais ce n'était pas pour autant que je refusais d'avoir des amis bien au contraire, c'était cela que je voulais ! Des amis, des amis, et encore des amis, pleins d'amis ! J'étais peut-être naïve, mais à part les anti-social, tout le monde aime avoir des personnes à qui se confier, avec qui rire, passer du bon temps et faire les quatre cent coup... Non ? En tout cas, c'était mon cas.

Alors, elle m'annonça être nouvelle en ville, et je clignais des yeux. Tiens, moi aussi, j'étais la depuis peu de temps. Elle ne devait pas connaître grand monde, mis à part ceux qui venaient dans le dojo de sa famille. Mais je me disais que ce ne devait pas être pareil que recontrer des personnes en dehors de " l'entreprise familiale " si je puis dire ainsi. Je m'imaginais être à sa place, être la fille d'un champion reconnu, qui a son propre dojo en plus. Au lieu d'être reconnue dans la rue comme étant "moi même", on m'aurait nommée "la fille du champion". Je le savais pour avoir autrefois cotoyé une fille qui était la fille d'un chanteur connu. Dans la cour de l'école, tout le monde l'appellait "la fille du chanteur". Cela ne devait pas être bien facile tout les jours...

Et là, nouveau choc. Elle était de l'académie de la Plume ? Comme moi ? Mais alors, cela voulait dire que nous pourrions nous y revoir ! A cette simple idée, je m'en réjouissais d'avance. Avec un peu de chance, je ne serais pas seule à l'avenir dans la cour ou en classe, à m'isoler dans un coin en regardant les autres groupes discuter et rire ensemble en m'ignorant royalement, alors que je m'asseyais sur un banc en attendant la sonnerie sans rien faire, ou parfois en lisant. Enfin, je devais faire attention à mes livres à chaque fois, car des groupes de racailles du lycée s'amusaient à venir m'enquiquiner et me traitait de tous les noms, alors que moi je faisais mine de rien, jusqu'à ce qu'ils tentent de me toucher. Là, je disjonctais généralement, et dans ces moments là, on disait bye bye à la petite Akie toute mignonne toute gentille, et souvent les racailles qui faisaient les beaux deux minutes avant repartaient la queue entre les jambes, sans vouloir être vulgaire. Mais je n'aimais pas user de violence, non moi j'étais pour le moins pacifique, pour autant je ne fais que me défendre quand cela tourne mal pour moi.

Je la regardais s'accroupir, et fit les grands yeux en remarquant les poids attachés à ses chevilles, ce que je n'avais pas remarqué avant. Attend, ça pesait combien ça ? 5, 8, 10 kilos ? Elle était folle ou quoi ? Elle les avait rangé dans son sac après les avoir décrochés de ses chevilles, et j'avais choisis de ne faire aucun commentaires là dessus. A la place je la regardais détacher ses cheveux et mettre son serre-tête, elle était vraiment très jolie comme fille, elle ne devait pas passer inaperçue dans les rues, cela m'étonnerait que les garçons ne se retournent pas parfois sur son passage. Laissant ma réflexion de côté, je pris finalement la parole en souriant.

- Je suis aussi nouvelle dans cette ville, mais je n'ai pas ma famille avec moi, je suis venue en totale indépendance, afin de suivre des cours, moi aussi dans la réputée Académie de la Plume. Je suis heureuse de rencontrer quelqu'un qui s'y trouve aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrisa Van Orgue
Elèves filles
Elèves filles
avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 21
Localisation : Quelque par entrain de m'entrainer ♪

MessageSujet: Re: Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]   Mer 5 Sep - 15:09

Je la voyais enfin sourire de bon cœur, cela me fit très plaisir et a chacun de mes mots elle semblait plus heureuse encore. Mais je vis bien la surprise alors que je retirais mes poids c’était toujours comme ça.

Les gens ne comprenaient pas toujours pourquoi je m’entrainais avec les adultes quand j’étais plus jeune, ils e regardaient froidement pour la plus pars, mais très vite ils changèrent d’avis et prirent peur de moi. Parce que j’étais devenue plus forte qu’eux, plus agile et plus rapide. Je les dépassais sans difficulté et les battaient comme s’ils étaient des enfants face à un homme. J’avais peur de sortir de chez moi, même s’ils me savaient très forte, ils savaient aussi que je ne me battais jamais hors d’un ring ou du dojo. Alors je passais mes journées à m’entrainer et à suivre les leçons de mon père.

Quelques années plus tard ce fut moi qui donna cour, et pas à n’importe qui, un groupe de solda avaient prit gout à l’entrainement difficiles. Ils en furent surpris, mais ils éprouvèrent un certain respect envers moi quand je leur montrai que je n’étais pas devenu leur prof pour rien. J’étais certes gentille, mais ils se retrouvaient face à une autre personne bien plus sévère et avec un caractère affirmé. Et on gagna un championnat régional, ils étaient si comptant et fier d’eux et de moi qui les avais entrainés pendant longtemps, ils me surnommèrent mini chef. Ils étaient mes premiers amis et ils durent rester là bas quand je déménageai.

Elle me souriait alors je répondais à son sourire.

- Je suis aussi nouvelle dans cette ville, mais je n'ai pas ma famille avec moi, je suis venue en totale indépendance, afin de suivre des cours, moi aussi dans la réputée Académie de la Plume. Je suis heureuse de rencontrer quelqu'un qui s'y trouve aussi !

J’eu un grand sourire et pris ses mains en les serrant fort et les secouant doucement. J’étais contente d’apprendre que nous serons dans la même école et qu’en plus nous pourrions souvent nous croiser.

-Je vais dans la classe 3.C J’espère que nous nous verrons entre les cours Akie ! Tu veux bien être mon amie ?!

Dinamique, je l’étais peut-être un peu trop mais je ne pouvais contenir ma joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akie Azahi
Elèves filles
Elèves filles
avatar


Messages : 45
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 20
Localisation : A tes côtés , si toutefois je ne te fuis pas ...

MessageSujet: Re: Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]   Jeu 6 Sep - 17:08

Souvenirs.
( Le présent ramène parfois à un passé peu plaisant. )


Lorsqu'elle m'avait prit les mains et les avait serrées en les secouant, j'avais retenu de justesse un mouvement de recul. Pourquoi ? Car, comme lorsque Misao ma colocataire m'avait prise dans ses bras pour me saluer, j'avais eu peur. Peur de ce contact qui me ramenait à une soirée peu plaisante. Cette soirée qui m'avait fait devenir timide telle que je l'étais, et qui m'avais valut d'avoir peur de tout contact avec les autres. Ce soir où j'avais fini dans une ruelle sombre, entourée de sales types ivres qui me violentait, me frappant et me violant avant de m'abandonner, là où avait eu lieu ce "crime". J'avais changé du tout au tout, et j'avais une tendance à angoisser dés que l'on m'approchait de trop ou que l'on me touchait sans que je sois prévenue avant, ce qui était le cas en cet instant. Rien que les mains. Oui, les mains. Ce n'était peut-être pas grand chose, mais vivez d'abord ce que j'ai vécu, ensuite nous en reparlerons, d'accord ?

Toutefois, je ne pouvais pas lui en tenir rigueur. Que savait-elle de mon passé ? Rien. Alors ne blâmons pas les ignorants de ne pas lire dans les pensées... N'est-ce pas ? Enfin, au moins, c'était une fille, de un, et de deux elle me paraissait sympathique. Elle faisait dans le sport de combat, pas l'agression d'innocentes gamines telles que moi ! Si je me mettais à penser le contraire, c'était vraiment que je devenais paranoïaque. Déjà, je me sentais très mal à l'aise d'avoir du retenir un mouvement de recul alors qu'elle ne faisait que montrer qu'elle était joyeuse et dynamique. Franchement, j'avais l'impression d'être pathétique, là...

Bref. Lorsqu'elle m'annoça être en classe 3C, je fut vraiment déçue, et cela dû se lire sur mon visage. Je n'étais pas dans la même classe qu'elle... Alors peut-être que je ne serais plus seule dans la cour, mais en classe, c'était une autre affaire... Surtout si j'étais placée par le professeur, il risquait de me mettre devant avec les meilleurs de la classe, les "intellos" s'il se rendait compte que j'étais une élève studieuse qui enchaîne les bonnes notes (eh oui... Je travaille en cours moi ! J'ai quand même pas envie de détruire mon avenir en étant en fond de salle à machonner mon stylo en rêvassant et en me demandant ce que je vais faire pendant les vacances !). Ce fut tout de même avec un sourire que je répondit à Chrisa.

-
Je suis en classe 1A pour ma part... Nous ne sommes pas dans la même, je trouve cela dommage. Mais j'espère vraiment que nous nous verrons aux pauses et dans les couloirs !

A sa question j'avais un peu hésité. Etre amies ? C'était quelque chose qui se demandait, ça ? On devenait ami avec quelqu'un en le lui proposant ? Ce n'était pas quelque chose qui se créait au fil du temps ? Enfin, je me dis, il ne me coûte rien d'accepter, nous apprendrions à nous connaître ensuite. Nous aurions tout le temps qu'il fallait pour cela !

-
C'est avec plaisir que j'accepte d'être ton amie !

Et voilà. Toute timidité m'avait désertée, et un grand sourire allumait mon visage. J'admet que je suis une fille de nature sociable, mais pour me faire mettre de côté ma timidité, ce n'était pas toujours facile. Et elle, elle y était parvenu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrisa Van Orgue
Elèves filles
Elèves filles
avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 21
Localisation : Quelque par entrain de m'entrainer ♪

MessageSujet: Re: Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]   Dim 9 Sep - 23:33

La joie de rencontrer quelqu’un et de devenir ami avec n’était pas dans mes habitude, je ne savais comment m’y prendre, que dire ou que faire. Mais je voulais qu’elle sache à quel point j’étais heureuse. Heureuse de rencontrer quelqu’un qui deviendra peut-être mon amie.

L’amitié était cette chose si rare et précieuse que chéri chaque enfant en grandissant. Un trésor que l’on protège plus que tout, que l’on partage encore et encore. Ce trésor je ne l’ai pas eu. Je n’ai jamais joué à la marelle, a la Barbie ou autre. Je suis née entourée par l’envie de combat, le besoin d’avancer par la force et de se débrouiller seule. Un combat qui ne se termine jamais. Mais qui devient chaque jour pus lourd encore.

J’aurai aimé me faire des amis, avancé à travers ce combat avec eux. Mais la jalousie était la seule chose qui m’en empêchait. Je ne faisais rien, j’étais moi, pourtant cela ne suffisait pas, ils étaient jaloux et méchant. Je pris peur et ne retourna pas de cette école. J’avais cinq ans et je ne voulais plus aller à l’école parce que les autres étaient méchants avec moi. J’avais peur et refusais de me servir de mes points, de mes pieds, de ma force pour me faire respecter. Alors c’étaient eux qui me frappaient me lançaient des pierres, me jouaient des mauvais tours.

Ma mère compris et me protégea de cette douleur de cette peur. Je travaillais dur pendant mes leçons, mais le prof aussi commença à être jaloux à toujours faire baisser mes résultats. La première fois que je voulu retournée à l’école, l’on me refusa, parce que le professeur particulier avait mis les pires cotes dans mon dossier. Alors on me refusa. Je protestai et à raison, je réussi un simple examen.

Et aujourd’hui c’était différent, j’allais dans une classe qui n’étais pas la mienne, j’allais dans mon niveau qui n’était pas celui des autres. J’allais à nouveau me faire disputer, mais qu’importe. La dans mes mains se trouvaient mon amie. Cette jeune fille aux regards bleus était là avec moi. Dessue de ne pas être dans ma classe, mais soulagée de ne plus être seule en dehors des cours.

Elle semblait être aussi triste que moi de ne pas avoir été dans la même classe, pourtant ses mots me donnèrent un sourire chaleureux, heureux, j’étais heureuse, j’avais enfin une amie. Une personne à qui je pourrais tout dire, mes problèmes, mes coups de cœurs, mes pleures et mes rires.

Je ne pouvais qu’afficher un grand sourire, j’étais si heureuse que des larmes m’échappèrent. Je frottais mes yeux rapidement après avoir lâché ses mains à la peau si douce. Souriant encore alors que des petites larmes roulaient doucement sur mes joues. Je devais paraitre une enfant. Pourtant j’en suis une, innocente je n’ai jamais ceux partager les mots qui console avec quelques de proches. Je n’ai jamais partagé des bonbons ou mangé une glace assise dans un parc en riant des bêtises des autres.

Non ce banc il avait toujours était vide à coté de moi, et les rires étaient contre moi. Ce banc j’avas creux le haïr, mais aujourd’hui il y a une place de prise.

-Merci !

Mes paroles restaient coincées dans ma gorge séré et inondée de l’arme. L’arme que j’avais beau essayée de chassés, en vient. Il fallait qu’elles coulent pour une fois, il fallait qu’elles s’échappent doucement et apaise mon cœur trop chargé de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marquée sur le sable et les galets ...une amitié ? [PV Chrisa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le sable ça coooolle. [Pv Londo S.]
» Poussière et sable
» Aventure des mercenaires du sable
» Groupe #3 : Un grain de sable ?
» Il est fort, Il est beau, Il sent bon le sable chaud !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L\'Université De La Plume :: •La ville et ses alentours• :: ○Mer○-